INSCRIPTIONS OUVERTES AU CONGRÈS 2019

 

Le mot du Président du congrès de l’ALBATROS

Amine Benyamina

 

 
 
Pr Amine BENYAMINA Fondateur et coordonnateur du congrès de l’ALBATROS
Centre d’Enseignement et de Traitement des Addictions (CERTA)
de l’Hôpital Universitaire Paul Brousse à Villejuif - France

 

 

 

 

 

"Société, science et politique". Il existe peu de domaines dans le champ de la médecine où ces trois dimensions sont aussi étroitement imbriquées qu'en addictologie. Dès l'origine de la discipline, pour des raisons indissociables, la pratique ne pouvait se concevoir qu'en lien avec la perception sociale des conduites addictives et par conséquent le cadre politique qui en résulte.

 

La perception sociale et l'impact des conduites addictives sur la société a évolué au fil du temps et des générations. Aux défis anciens nous devons aujourd'hui en ajouter de nouveaux, qui touchent aussi bien à la diversité des usages des produits classiques et nouveaux que des addictions sans substances ou les usages détournés de médicaments, dont nous avons pu constater les conséquences majeures aux USA en termes de mortalité et de réduction d'espérance de vie. Les conduites addictives et la perte de maîtrise de nos comportements qu'elles entraînent nous posent à tous la question essentielle de notre liberté, de nos choix. Nous débattrons donc, lors de ce congrès, de cette question de l'interrogation sociétale et existentielle entre le choix hédonique individuel et la limitation collective de la liberté pour préserver notre capacité à vivre ensemble.

 

L'addictologie est une discipline jeune à l'échelle de la médecine, et elle se construit progressivement sur les preuves grâce aux innovations scientifiques, que ce soit dans le domaine de l'épidémiologie, du dépistage ou du diagnostic, ou par l'intégration des avancées de la recherche, notamment des neurosciences. Ce progrès des connaissances améliore nos stratégies thérapeutiques, nos pratiques et nous impose des évolutions constantes avec pour objectif premier le mieux-être de nos patients.

 

Mais cette pratique médicale ne peut s'abstraire du cadre légal dans lequel elle s'exerce, et surtout dans lequel nos patients se situent consciemment ou non. Certains aspects de notre pratique pourront sans doute prochainement bénéficier d'évolutions positives, comme cela semble être le cas pour le cannabis à usage thérapeutique, et nous devons être garants de bonnes pratiques et de la déontologie. Mais dans le champ plus vaste du statut des produits, nous ne pouvons nous exclure du débat, là encore avec le souci de nos patients avant tout.

 

Cette 13ème édition sera riche d’échanges autour de ces trois thèmes. Nous verrons les liens entre eux au travers de nombreuses communications et d’expériences venues de collègues français comme de l'étranger, car c'est la vocation du Congrès de l'Albatros de confronter les réflexions de la manière la plus large. C'est pourquoi, cette année encore, les meilleurs experts internationaux viendront exposer leurs travaux pour améliorer nos connaissances, nos pratiques et tenter de répondre aux questions que nous partageons tous.

 

Bon congrès à tous !

 

Pr Amine Benyamina

 

COMITE SCIENTIFIQUE

Arpana AGRAWAL – Saint-Louis
Thomas BABOR – Farmington
Pavel BEM - Prague
Antonello BONCI – Baltimore
Ashley BROWN – Londres
Kathleen CARROLL – West Haven
Miguel CASAS - Barcelone
Joseph CHEER - Baltimore
Jonathan CHICK – Edimbourg
Tasneem CHIPTY – Boston
Wilson COMPTON - Bethesda
Patricia CONROD - Montréal
Louisa DEGENHARDT – Melbourne
Philippe de TIMARY - Bruxelles
Colin DRUMMOND – Londres
Deepak Cyril D’SOUZA – West Heaven
Conor FARREN – Dublin
Joel GELERTNER – West Haven
Tony GEORGE – Toronto
Gilberto GERRA - ONU - Autriche
Nathan GILLESPIE - Richmond
David GORELICK – Baltimore
Bridget GRANT - Rockville
Alan GREEN - Dartmouth
Johanna GRIPENBERG-ABDON - Stockholm
Line GUILLOD – Lausannes
Peter HAJEK – Londres
Margaret HANEY – New York
Carl HART - New York
Matthew HICKMAN - Bristol
Marilyn HUESTIS - Baltimore
René KAHN - Utrecht
Kyle KAMPMAN - Philadelphie
John KELLY - Boston
Falk KIEFER - Mannheim
Riaz KHAN – Geneve
Georges KOOB - Washington
Thomas KOSTEN – Houston

Henry R. KRANZLER - Philadelphia
Mary-Jeanne KREEK - New York
Emmanuel KUNTSCHE - Lausanne
Frances LEVIN - New York
Anne LINGFORD-HUGHES - Londres
Rafaël MALDONADO - Barcelone
Karl MANN - Mannheim
Icro MAREMMANI – Pise
Barabara MASON – San Diego
Thomas McLELLAN - Philadelphie
Raphaël MECHOULAM – Jérusalem
Ivan MONTOYA - Bethseda – Maryland
Edouard V.NUNES – New-York
David NUTT - Londres
Charles O’BRIEN – Philadelphia
Tamara PHILLIPS - Portland
Marc POTENZA - New Haven
Jürgen REHM - Toronto
Carlos RONCERO - Barcelone
Pedro RUIZ - Miami
Robert SCHAEFER - New York
Günter SCHUMANN - Londres
Hakima SOUKI - Alger
Rainer SPANAGEL – Mannheim
Nestor SZERMAN – Madrid
Martin TEICHER – Boston
Emmanuel TICHELLI – Lausanne
Marta TORRENS – Barcelone
Wim VAN DEN BRINK – Amsterdam
Ruud VAN WINKEL – Louvain
Nora VOLKOW - NIDA - USA
Roger WEISS - Boston

Robert WEST – Londres
Reinout WIERS - Amsterdam
Douglas ZIEDONIS - La Jolla